Assurance temporaire : permis éligibles

L’acquisition d’une assurance voiture temporaire en Francenécessite la possession par le souscripteur d’un permis de conduire valable dans l’Hexagone. Suivez Kronk pour savoir de quel type de permis s’agit-il.

Le permis pour assurance temporaire.

Tout permis délivré en France mais aussi tout permis acquis dans quelconque pays membre de l’UE ou de l’Espace Economique Européen permet de souscrire librement une assurance auto provisoire. Il faut juste que le conducteur ait 23 ans et qu’il ait son permis depuis plus de 2 ans. Cependant, lorsque celui-ci a été condamné pour une infraction au Code de la Route, il devra échanger son permis étrangercontre le permis français et passer des examens de conduite.

Dès lors que le permis a été obtenu en dehors de l’UE ou de l’EEE, et que le pays source ne procède pas de manière réciproque à l’échange de permis avec la France, le titulaire devra également passer par la procédure d’obtention du permis français.

Le permis probatoire en matière d’assurance auto temporaire. 

Le permis probatoire(de 3 ans ou de 2 ans seulement dans le cadre d’une conduite accompagnée) permet l’obtention d’une assurance auto temporaire, après 2 années de conduite et à l’âge de 23 ans.

Autres types de permis pour souscrire une assurance provisoire.

Le permis militaire devra être converti en permis civilpar le biais d’une simple demande auprès des autorités militaires. Le permis international peut aussi permettre de souscrire une assurance provisoire, dès lors que le document est en cours de validité. Par contre, il devra être échangé contre un permis français après que le titulaire se serait établi dans sa résidence habituelle en France.