Assurance temporaire scooter & moto

La plupart des assureurs offrent une couverture, qui peut être temporaire, aux deux roues de 125 cc à 750 cc et qui nécessitent le port d’un permis, peu importe la marque ou le modèle. La durée varie de 1 à 90 jours, et ne vous permettent pas de bénéficier des bonus.

La possibilité d’une assurance temporaire scooters

Les scooters de moins de 125 CC, les mini motos, les cyclomoteurs ou mobylettes de moins de 50 CC se voient généralement refuser une assurance temporaire et doivent souscrire une assurance classique annuelle.

Même en cas de possibilité d’assurance temporaire de la moto, l’assureur pose comme condition que le conducteur ait 30 ans révolus ou possède son permis moto depuis plus de 2 ans, s’il a plus de 23 ans mais moins de 30 ans. Toute suspension ou annulation de permis pourra également motiver le refus d’une assurance temporaire.

La couverture classique proposée est la responsabilité civile obligatoire, et aussi la possibilité d’une garantie défense et recours ainsi que la garantie conducteur, qui ne bénéficie pas de la couverture offerte par la responsabilité civile en cas de sinistre.

Les conditions d’une assurance temporaire scooters

Cependant, en cas d’annulation de permis, de suspension du permis pour une durée limitée, certains assureur acceptent d’assurer un scooter 49.9 CC sans permis sur 3, 6 ou 12 mois, à condition qu’un jugement ne l’ait pas interdit, suite à des infractions graves comme le délit de grand excès de vitesse, conduite sans permis, drogue ou alcool…

Si un conducteur privé de son permis mais qui garde la possibilité de se déplacer en 50 cm ³ veut souscrire une assurance pour son scooter, l’assureur exigera une déclaration sur l’honneur d’antécédents, mais garde un pouvoir discrétionnaire de refus d’assurer s’il juge que le souscripteur présente un risque quelconque. Toute fausse déclaration ou omission de déclaration rend votre assurance sans effet.

Il faut noter aussi qu’en cas d’accident, l’assureur cherchera à déterminer si le conducteur privé de permis était en fait le conducteur habituel, tombant ainsi sous le coup de la fausse déclaration, si l’assurance a été souscrite par un conducteur titulaire d’un permis de conduire valide.

Il est également important de rappeler que la circulation de ces scooters sur l’autoroute ou les voies de grande circulation comme les périphériques est interdite.

Les alternatives à une assurance temporaire scooters

Certains assureurs spécialisés acceptent d’assurer les scooters, même si le conducteur est un enfant mineur et dans ce cas le souscripteur étant un adulte. Cependant, cette possibilité joue sur une longue durée et ne peut être temporaire. Si la souscription se fait en ligne, la carte verte délivrée est temporaire, d’une durée de 1 mois, et sera remplacée par une carte verte définitive après réception du contrat signé et des pièces justificatives exigées par l’assureur, qui sont à lui faire parvenir dans un délai de 10 jours en moyenne.

Un conducteur privé de son permis pourra également choisir l’option location de scooter, qui est possible même pour des marques de renommée. Le succès de cette formule est tel qu’il est conseillé de faire une réservation pour la période que vous envisagez. Il est possible de louer jusqu’à 3 mois, sous réserve de disponibilité bien sûr, en payant un acompte, généralement de 10% à la réservation et de régler le reliquat à la prise de possession du scooter.

Certains tarifs peuvent inclure la mise à disposition d’1 ou 2 casques, d’accessoires comme les gants, l’antivol, la protection contre la pluie. Les véhicules sont assurés au tiers, et une possibilité d’assistance peut être incluse dans un périmètre déterminé.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *